1.Captation

La principale différence vis à vis d’une reconstitution 3D via images aériennes est la captation. En effet, pour les objets/produits, les images sont prises grâce à notre Photo-Robot. Pour permettre une captation de la meilleure qualité, les contraintes optiques doivent être dépassées. Une parfaite diffusion de la lumière, la disparition totale des ombres, sont nécessaires. L’objet/produit tourne sur lui-même, et nous utilisons notre bras mécanique pour produire les point de vues souhaités, pour apréhender de manière optimale les volumes et les textures de l’objet/produit placé dans le robot. L’ensemble des paramètres de captation sont automatisés, y compris l’interface entre notre Photo-Robot et l’appareil Photo utilisé.

2.Nuage de points

La reconstitution et la modélisation d’un Objet/Produit en 3D sera très semblable à celle d’une espace extérieur. Une foi la captation terminée, nous utilisons le logiciel Zephyr afin de lier chaque image grâce à des points. Ses liaisons nous aideront, par la suite à la modélisation 3D de notre sujet.

3.Maillage 3D

Toujours grâce à Zephyr, le maillage consiste à lier les points précedemment générés pour créer le volume 3D. Nous pouvons aussi retravailler le volume, en fonction de la qualité et de la taille souhaitée.

4.Texturisation

Une foi le volume généré, et toujours grâce à Zephyr, les textures extraites des images prises lors de la captation vont être appliqués sur le volume 3D. Ici aussi, il convient de réfléchir, selon le sujet et son but, à la qualité des textures et de leurs compressions.

tete3_nuage
tete2_nuage
tete3_surface
tete2_surface
tete3_texture
tete2_texture

5.Rendu

Et voici quelques exemples de rendus finaux ! Ceux-ci ont été retravaillés grâce à Sketchfab, qui nous permet d’éditer la visualisation de l’objet, de le mettre en scène, en lumière.

error: Content is protected !!